Ville:
  • Voir la fiche
    • Catégorie : Bistro-boutique
    • Lieu : Montréal (Rosemont - La Petite-Patrie)
    • Salaire propriétaire : 0$
    • Superficie : 2400 p.c.
    • Vente immédiate : Oui
    • Années d'existence : 6
    • Permis de restaurant : Oui
    • 86 vues
  • Voir la fiche
    • Catégorie : Restaurant familial
    • Lieu : Estrie
    • Salaire propriétaire : 50 000$
    • Superficie : 2500 p.c.
    • Vente immédiate : Oui
    • Années d'existence : 33
    • Permis de restaurant : Oui
    • 90 vues
  • Voir la fiche
    • Catégorie : Café restaurant
    • Lieu : Montérégie
    • Salaire propriétaire : 0$
    • Superficie : 1650 p.c.
    • Vente immédiate : Oui
    • Années d'existence : 25
    • Permis de restaurant : Oui
    • 115 vues
  • Voir la fiche
    • Catégorie : Restaurant familial
    • Lieu : Montréal (Ahuntsic-Cartierville)
    • Salaire propriétaire : 35 000$
    • Superficie : 700 p.c.
    • Vente immédiate : Oui
    • Années d'existence : 3
    • Permis de restaurant : Oui
    • 139 vues
Joignez-nous sur Toq Toq Resto !
Choisissez un forfait
En savoir plus ...

Cette page vous permet d’afficher et de mettre en valeur votre restaurant à vendre, que ce soit à Montréal, au Québec ou ailleurs au Canada. Vendre un restaurant n’est pas forcément une chose aisée, car vous voudrez considérer deux facteurs importants, le prix de vente et la rapidité de la vente. Quant à l’acheteur, il souhaite négocier le meilleur prix et prendre le temps de bien évaluer le tout avant de prendre une décision. Une question revient constamment : « Dans combien de temps vais-je vendre mon restaurant ? ». Cela dépendra de l’information que vous allez fournir et sachez que cela peut prendre un certain temps.

Un restaurant ne peut se vendre en un mois, car l’acheteur a besoin de financement. Il fera appel à diverses sources de financement et ce délai de recherche et d’obtention de son financement peut prendre quelques semaines, voire 2 à 3 mois. Aussi l’acheteur sérieux voudra prendre connaissance de votre comptabilité pour évaluer la viabilité et la rentabilité de son projet. Il n’est donc pas possible de vendre un restaurant en l’espace d’un mois.

Convaincre un acheteur potentiel d’acquérir votre restaurant demandera de lui donner toutes les informations nécessaires qui l’amèneront à considérer sérieusement d’acheter votre restaurant. Le type de restauration pourra intéresser l’acheteur tel que restauration traditionnelle, restauration rapide, style bistro, comptoir alimentaire, style petit déjeuner ou café. Aussi il sera intéressé à connaître les bénéfices liés à votre restaurant tel que le chiffre d’affaires, le salaire octroyé au propriétaire du restaurant, la localisation du restaurant (ex. centre-ville de Québec) et l’état du lieu. Proposer un bilan comptable sera aussi apprécié par l’acheteur potentiel. Toutes ces informations auront un impact sur le nombre de visites ou d’appels que vous pourriez recevoir.

Un autre facteur viendra à influer sur la rapidité de la vente : « Est-ce que le restaurant est toujours en activité ou est-il fermé ? ».

Vous avez toujours la possibilité de prendre une heure de consultation avec notre partenaire, le CDER Montréal, pour vous aider à identifier les aspects à mettre en valeur.

+
  • Pour rester informé des nouveaux restos disponibles, inscrivez-vous à notre infolettre.