Vous avez décidé d’aller de l’avant et d’ouvrir votre restaurant à Montréal. Vous vous demandez comment faire. Par où, je dois débuter ? Quelles sont les démarches à envisager ? Les questions peuvent s’avérer nombreuses.  On peut penser au zonage, au coût des loyers, à la concurrence et plus encore. Comme vous le constatez, les démarches s’avérèrent nombreuses. L’important pour vous est de ne pas commettre les erreurs que vos prédécesseurs ont pu faire.

Le commencement ?

Nous y sommes, vous avez décidé d’ouvrir votre restaurant à Montréal et de débuter vos recherches. Parmi toutes vos démarches et bonnes intentions quelles sont les erreurs à éviter ? La première que l’on voit régulièrement et qui mène souvent à l’échec dans un laps de temps court, c’est de ne pas avoir votre plan d’affaires. Un plan d’affaires reste un formidable outil de gestion pour vous aider dans l’ouverture de votre restaurant. Ouvrir un restaurant demande une planification et une méthodologie. Cette façon de procéder vous permettra d’augmenter non seulement la durée de vie de votre restaurant, mais surtout d’établir un modèle d’affaires viable et rentable.

Peut-être pensez-vous à ouvrir un second restaurant et/ou développer votre propre concept de franchise. On remarque souvent une autre erreur. Il s’agit d’un manque de connaissance en gestion de la restauration. Il vaut mieux parfois investir dans de l’aide que de vouloir le faire seul et augmenter les risques potentiels d’échecs. Ouvrir un restaurant, demande que vous mettiez en place des processus de standardisation des opérations ainsi que de votre gestion au quotidien. Mais celle est souvent déficiente. Nous pourrions citer la mauvaise gestion du menu mis en œuvre, une mauvaise maitrise des coûts, etc. Toutes ces erreurs risquent de vous placer dans le fameux pourcentage de risques de faillites et de fermetures durant dans la première année.

Ouvrir un restaurant Montréal, alors comment limiter les risques ?

Pour limiter les risques liés à l’ouverture de votre restaurant, vous devez définir votre modèle d’affaires afin de pouvoir vous différencier de vos concurrents. Aujourd’hui de trop nombreux concepts se ressemblent. Par la suite, vous devez vous poser certaines questions. Quel est mon modèle d’affaires ? Quels sont les ratios pour une meilleure maitrise de mes coûts ? Est-ce que j’ai besoin d’accompagnement ? Quelles sont mes stratégies de fidélisation de ma clientèle ? Quelles études de marché dois-je entreprendre pour avoir une meilleure idée ?

De nombreuses questions auxquelles vous devrez répondre pour mieux préparer l’arrivée de votre offre de service sur un marché concurrentiel.

© tous droits réservés – ToqToq Resto

+
  • Pour rester informé des nouveaux restos disponibles, inscrivez-vous à notre infolettre.