C’est une excellente question que tout vendeur devrait se poser. Comment mieux vendre mon restaurant ? La meilleure façon reste la qualité des informations que vous pourrez transmettre à votre futur acheteur. Malheureusement, ces informations font souvent défaut et peuvent engendrer de longues négociations ou diminuer de façon importante la valeur de votre restaurant. Voyons ensemble de quelles informations s’agit-il.

Quelles informations dois-je avoir en main ?

Le grand défaut reste un manque d’information flagrant à transmettre. Cela vient souvent d’une gestion plus ou moins efficiente de la part des propriétaires de restaurants. Votre objectif est de pouvoir vendre votre restaurant au meilleur prix, mais également le plus rapidement possible.

Tout acheteur sérieux vous demandera à voir vos chiffres. C’est-à-dire un bilan comptable comportant le chiffre d’affaires, les frais d’exploitation, les salaires des dirigeants, la masse salariale, le bénéfice et plus encore. Le tout devrait être étalé sur les 3 dernières années. Ces informations permettent de démontrer la viabilité et rentabilité de votre restaurant. Je voudrais immédiatement mettre un terme à une vieille légende qui concerne que si le propriétaire du restaurant ne déclare pas une partie de ses revenus, il est gagnant. C’est faux au contraire.

Ne pas déclarer ses revenus, est-ce gagnant pour le restaurant ?

Ne pas déclarer une partie de ses revenus aujourd’hui, ne vous rendra pas service dans l’avenir. Vous serez pénalisé sur la vente de votre restaurant. Vous serez incapable de prouver et de démontrer la valeur réelle de votre restaurant et vous serez obligé de le vendre à perte. En ne déclarant pas une partie de vos revenus, vous contrevenez à la loi et vous diminuer d’une grande partie la plu value de votre restaurant. C’est d’ailleurs pourquoi beaucoup de restaurants ont une gestion balbutiante, car une partie des revenus et occulté. Pour ma part, je ne conseille jamais à un acheteur d’acquérir un restaurant ne pouvant prouver la provenance de ses revenus.

Quelles informations dois-je avoir en main ?

Pour faire suite à cet aparté, revenons aux informations vous permettant de mieux vendre votre restaurant. On peut diviser cette information en trois grands axes.

Le premier concerne les états financiers du restaurant. C’est pour ceci que je vous conseille de vous adjoindre les services d’un bon comptable. Il est préférable de payer plus cher et de bénéficier de judicieux conseils fiscaux et comptable afin d’optimiser la valeur nette de votre restaurant. Il est important que vous puissiez démontrer que votre entreprise à continuer à croître. C’est pour ceci que vous devez fournir des états financiers sur les trois dernières années. Cela vous aidera à accélérer votre vente.

Le second point concerne la valeur de vos équipements. Vous devez établir une liste détaillée de tout le matériel inclus dans la vente. Par la suite, vous établirez ce que l’on appelle ‘’un plan de vie’’ de vos divers équipements. Quant on parle de ceux-ci, on englobe bien sûr les équipements de cuisine, le mobilier de la salle à manger, l’outillage et autres objet. Malheureusement encore une fois, beaucoup de propriétaires souhaitant vendre leurs restaurants n’ont pas fait ce travail. Le troisième point concerne les ressources humaines. Bien entendu on parle ici d’un restaurant qui est encore en activité. Nous parlerons dans un autre article de la vente d’un restaurant fermé depuis un certain temps.

La valeur des ressources humaines et leurs compétences peuvent faire augmenter la valeur du restaurant. Lorsque vous vendez votre restaurant, vous vendez également des compétences attenantes au restaurant. C’est un réconfort pour votre acheteur, qui peut compter sur une équipe apte à faire fonctionner le restaurant. Surtout si ceux-ci sont dans l’entreprise depuis plusieurs années. L’idée est vraiment de démontrer qu’au cours de ces dernières années vous avez mis en place une saine gestion de votre restaurant à tous les niveaux de l’entreprise.

Est-ce que d’autres points sont à considérer lors la vente de mon restaurant ?

Voici quelques autres points à considérer pour vous aider à augmenter la plus-value de votre restaurant :

  • La possession d’un site internet
  • La marque
  • Les recettes
  • Produits dérivés
  • Partenaire d’affaires
  • Entente avec certains fournisseurs
  • Exclusivité sur certains produits…

Ce sont des exemples et nous aurons l’occasion de développer ces divers lors d’articles prochains.

En conclusion, nous pouvons remarquer qu’une bonne gestion de votre restaurant vous sera profitable dans le futur et vous permettra de profiter pleinement de cette excellente gestion. On me pose souvent la question sur le délai de vente. Combien de temps ? Le délai de vente fluctuera en fonction des informations fournies. Beaucoup de vente s’éternise par le manque d’informations et surtout achoppe par l’allongement de la négociation. Combien de restaurants vendus à un certain prix, pour se retrouver quelques mois plus tard dévalués de plusieurs dizaines de milliers de dollars.

© tous droits réservés – ToqToq Resto

+
  • Pour rester informé des nouveaux restos disponibles, inscrivez-vous à notre infolettre.