Vous avez pris la décision de vendre votre restaurant. Il s’agit du fruit de plusieurs années de travail. Il est temps de passer la main. Les raisons pour vendre votre restaurant peuvent être très variées et nombreuses. Mais certaines questions vous viennent à l’esprit. Est-ce le bon moment pour vendre ? Quelle serait la meilleure période pour vendre ? Comment aider l’acheteur ?

Nous allons pouvoir répondre à toutes ces questions. Alors, voyons ensemble quelques points essentiels à la vente de votre restaurant.

3 questions à se poser pour mieux vendre mon restaurant : Est-ce le bon moment ?

C’est une bonne question. Le bon moment ne représente pas la période de vente, mais concerne plutôt un moment précis de la vie de l’entreprise. Votre restaurant fonctionne très bien. Il possède une belle notoriété et bénéfice d’un achalandage de clients conséquents. Vous pourriez envisager de vendre votre restaurant à ce moment-ci. Pourquoi ? Eh bien parce que vous avez des arguments à faire valoir, à savoir les points que nous venons de mentionner. On n’hésite toujours à vendre lorsque le restaurant va bien. C’est justement le meilleur moment. Vous viendrez à en retirer un meilleur prix. Un restaurant, c’est comme une entreprise, il existe un cycle de vie. Lorsque ce cycle est au plus haut, pourquoi ne pas vendre.

Vous n’avez vraiment rien à perdre. Au pire vous ne trouvez pas d’acheteur, vous avez toujours votre restaurant qui fonctionne bien. Vous n’avez aucun stress à avoir et surtout pas le stress de vendre dans la précipitation. Ce qui n’est absolument pas le cas, lorsque le restaurant rencontre des difficultés. Les acheteurs sont plus réticents à investir.

Observer le développement économique :

Le bon moment pourrait être en fonction du développement économique dans la zone où se situe votre restaurant. Un développement économique est toujours une source de plu value en termes de nouvelles entreprises, nouveaux résidents et clients. De nombreuses personnes à ce moment précis souhaitent investir précisément dans le lieu en question. Vous pourriez trouver un acheteur plus facilement.

Un autre bon moment pourrait être en fonction des derniers investissements que vous avez effectués au sein de votre restaurant. Il peut s’agir de rénovation, d’achats d’équipements plus performants, d’investissements en termes de moyens technologiques également. Tous ces points viennent augmenter la valeur de votre restaurant lié à un achalandage de clients conséquents, vous pourriez vendre votre restaurant plus rapidement.

Un restaurant vieilli également :

Alors vous me direz, mais pourquoi tué la poule aux œufs d’or. Parce que votre restaurant qui pourrait s’avérer d’actualité aujourd’hui, pourrait ne plus l’être dans l’avenir. Pourquoi ? Il arrive que des investissements ne se soient pas faits. Il est difficile de vendre un restaurant plus ou moins désuet. Le menu ne correspond plus aux habitudes de consommation des clients. Les outils technologiques sont inexistants. Les équipements sont également en fin de vie. Avant que tout ceci ne se produise, il est important de pousser la réflexion sur vos objectifs, mais également celui de la vente de votre restaurant.

Il est évident qu’il n’est pas forcément facile de prendre ce genre de décision. Mais vous pourriez en retirer un meilleur bénéfice si votre restaurant est vendu au bon moment.

À quelle période dois-je mettre en vente mon restaurant ?

Nous avons abordé le moment, abordons la période. Existe-t-il une meilleure période qu’une autre pour vendre mon restaurant ? On est en droit de se poser la question. Je dirais que cela dépend du type de restaurant. Il est évident que l’on ne vendra pas un café à la même période qu’un concept de crème glacée. C’est important de concilier le temps de la vente de votre restaurant avec la période propice à la bonne marche de celui-ci. En fonction de votre concept de restauration, vous allez décider de votre période de vente. Bien entendu, vous allez devoir tenir compte du délai de vente.

À quel moment ?

En combien de temps allez-vous vendre votre restaurant ? Est-ce 2, 3, 4 ou 6 mois ? Vous allez à ce moment-ci calculer le moment de la vente avec la période propice, c’est-à-dire la saison haute pour le restaurant. L’acheteur sera toujours plus intéressé d’acheter un concept de restaurant avant le début de la période la plus propice à faire du chiffre d’affaires. C’est une façon d’aider votre acheteur. Si nous prenons l’exemple d’un café, il serait intéressant de mettre en vente votre café à la période printanière avec l’objectif d’une vente pour l’automne.

La consommation de café va en augmentant au fur et à mesure que les températures baissent. C’est une analyse que vous devrez faire en fonction du concept de restauration que vous avez. Bien sûr, la période peut correspondre à des objectifs d’ordre personnel. C’est un choix.

Objectifs personnels :

Il se peut effectivement que vous décidiez de vendre votre restaurant pour des raisons personnelles. Cela peut être un changement de vie, prendre votre retraite, maladie et autre. Dans ce cadre, il est important que votre acheteur soit au courant de vos réelles intentions et des raisons de la vente. Cela vous aidera à accélérer votre vente.

Comment aider votre acheteur ?

Il est important de pouvoir aider votre acheteur. N’oubliez pas, votre objectif principal est de pouvoir vendre votre restaurant le plus rapidement possible. Alors, comment aider votre acheteur ? Cela peut prendre plusieurs formes.
La première pourrait concerner le nombre de paiements. Vous pourriez décider d’accepter une balance de vente. Vous vous mettez d’accord sur un montant versé au départ et par la suite décidé de paiements mensuels sur une certaine période. Cette option peut s’appliquer, si vous connaissez bien votre restaurant et que vous savez que le chiffre d’affaires permet de mettre en pratique cette option.

Une autre option est de financer l’acheteur. Bien sûr cela demande d’avoirs les fonds nécessaires pour effectuer ce genre d’opération. Une autre option, serait d’envisager une location sur un temps donné, 1 an ou 2 avec au bout une option d’achat. Il est évident que toutes les options vont demander l’intervention soit d’un notaire et/ou avocat afin que la vente soit en règle. Comme vous pouvez le constater.

Conclusion :

Comment vous le constez, vendre son restaurant reste un geste réfléchi. Il est important de penser sa vente. Prenez le temps de la réflexion afin d’envisager toutes les solutions possibles. Encore une fois, l’objectif est de pouvoir vendre votre restaurant le plus rapidement possible.

© tous droits réservés – CDER Québec

Philippe Bertrand
Master Management Hôtellerie-Restauration
Vous avez besoin d’aide dans la création et gestion de votre restaurant, n’hésitez pas à nous contacter pour profiter d’une expertise spécifique. www.cdermontreal.com

Vous souhaitez vendre votre restaurant, n’hésitez pas à nous contacter pour une meilleure évaluation. www.toqtoqresto.com

+
  • To stay informed of new restaurants available, sign up for our newsletter.