Avant de vendre votre restaurant, il est toujours préférable de réaliser un audit de ce dernier afin d’apporter des mesures correctives durables lorsqu’elles s’appliquent. Si vous songez à afficher votre entreprise en restauration en vue de la vendre, cette opération de diagnostic peut être franchement avantageuse, et peut-être aimeriez-vous connaitre plus précisément les points à auditer ? Aujourd’hui, nous vous proposons de couvrir le sujet ensemble.

Le premier point à auditer lorsqu’on désire vendre son restaurant

Le premier point à auditer concerne les actifs du restaurant, qui sont nuls autres que ses équipements. Réaliser cette évaluation vous permettra d’entrevoir le capital fixe réel que détient votre entreprise. Il est évident que si vous avez mis en place des procédures de bon maintien et effectuez un nettoyage rigoureux de vos équipements, la valeur de revente de votre restaurant en sera que plus élevée.

Quoi faire en premier lieu ? D’abord, vous devrez effectuer un inventaire de tous les équipements au sein du restaurant. Généralement, il suffit d’en faire une liste complète et détaillée. Il faudra également établir un plan de vie de matériel afin d’estimer la valeur réelle des équipements.

La procédure d’audit se poursuit

Tous les équipements ne s’équivalent pas. Bien évidemment, certaines marques sont plus fiables que d’autres, et il sera bon d’en tenir compte. En lien direct avec vos équipements, vous aurez à établir la liste des contrats de maintenance qui ont été décidés et fixés. C’est un point de négociation important qui a un impact direct sur la valeur de revente de votre restaurant ou de votre franchise.

Un plan d’entretien en bonne et due forme démontre le soin que vous avez apporté aux équipements de votre établissement au fil du temps. Votre acheteur potentiel y sera sensible, et par le fait même, pourrait vous demander les différents contrôles qui ont été effectués sur certains appareils, notamment pour s’assurer du fonctionnement réel de ceux-ci.

Un peu plus sur les opérations de diagnostic à réaliser

Également, l’acheteur pourrait faire une estimation de la surface de la cuisine. Ce qui veut dire quoi ? En bref, cela veut dire que l’acheteur peut décider d’évaluer la surface des lieux utilisés ou non utilisés en rapport avec ses besoins de production. Il pourrait en outre entrevoir l’amélioration des surfaces non utilisées, que ce soit pour accroitre le niveau de confort de ses employés ou sa capacité de production. Cette étude sera liée directement à la fonctionnalité des lieux.

Faire un audit de son restaurant et s’assurer de mieux le vendre

En tant que vendeur, réaliser un audit de votre restaurant est votre responsabilité, et il est de votre devoir de vous assurer de posséder toute la documentation pertinente.

Encore une fois, de nombreux vendeurs ont pratiqué une mauvaise gestion administrative et n’ont pas en main les documents nécessaires pour bien vendre leur établissement. Ce manquement peut parfois ralentir, nuire ou même freiner la vente d’un restaurant. Ne tombez donc pas dans le panneau et contactez le CDER Montréal, le spécialiste des audits de restaurant.

Pour d’autres conseils de pro, visitez la section blogue de notre site Web. Et pour vendre ou acheter un restaurant ou une franchise, faites confiance à ToqToq Resto, le seul site Web au Québec 100 % dédié à l’achat et la vente de restaurants.

 

+
  • Pour rester informé des nouveaux restos disponibles, inscrivez-vous à notre infolettre.